9 Mai 2019

À l’occasion du 100e anniversaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), Adelle Blackett, lauréate 2016 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, a présenté à la Faculté de droit de l’Université McGill une série de conférences de 12 semaines sur l’avenir transnational du droit international du travail. 

Les séminaires ont inclus des exposés de plusieurs autres membres de la communauté de la Fondation, notamment: le boursier 2003 Robert Leckey, le lauréat 2008 François Crépeau, le lauréat 2017 Bernard Duhaime, la lauréate 2016 Poonam Puri, le mentor 2016 l’Hon. Louis LeBel et la boursière 2014 Joanna Langille. 

Cette série constituait un élément central du projet de la professeure Blackett intitulé «Contributions canadiennes à la justice sociale dans le monde du travail : l‘avenir transnational du droit international du travail».   

Soulignons par ailleurs la publication récente de l’ouvrage Everyday Transgressions : Domestic Workers' Transnational Challenge to International Labor Law, dans lequel Adelle Blackett aborde les enjeux de droit international du travail liés aux millions de travailleur.se.s domestiques embauché.e.s à travers le monde. 

Adelle Blackett

Misant sur sa recherche et son engagement envers la justice sociale, particulièrement concernant les droits des travailleurs domestiques et migrants, Adelle Blackett effectuera des études de cas, dirigera des discussions de fond et formulera des recommandations sur le droit transnational du travail dans un monde interconnecté.

Lauréats 2016