Grace Nosek

Boursiers
2018
Programme d'étude:
Doctorat en droit
Affiliation actuelle:
Université de la Colombie-Britannique
Région:

Grace Nosek (droit, Université de la Colombie Britannique) cherche à développer des outils d’ordre juridique contre la fabrication délibérée d’incertitude autour de données scientifiques menaçant les profits des corporations, et ainsi à mitiger les conséquences dévastatrices du doute artificiel.

PROJET DE DOCTORAT

À la défense de l’intégrité scientifique : Mobiliser le pouvoir du droit afin de protéger la science du changement climatique contre les doutes préfabriqués

Les érudits ont exposé en détail comment diverses entreprises, voire des industries entières, ont délibérément créé de l’incertitude au sujet de la science qui menace la rentabilité de leurs produits. De plus en plus de preuves tendent à démontrer que, pendant plusieurs décennies, les membres du secteur des combustibles fossiles et leurs alliés ont créé de l’incertitude au sujet de la science du changement climatique. Comment le droit, y compris les litiges, la législation et la réglementation, peut-il être utilisé pour empêcher ou atténuer ces doutes préfabriqués au sujet de la science climatique?

Alors que les risques liés aux changements climatiques augmentent, des données scientifiques fiables seront plus importantes que jamais pour lutter contre cette menace. Malgré le fait que les efforts menés par les industries pour compromettre la science peuvent entraîner des conséquences profondes et dévastatrices, ils sont souvent subtils et difficiles à déceler et à contrôler. Par exemple, l’industrie du tabac a miné la science pendant des décennies, causant un tort indescriptible, avant que ses actions soient pleinement reconnues et exposées. Il s’avère essentiel de comprendre et d’évaluer le paysage juridique en matière de doutes préfabriqués. Les travaux de recherche de Grace visent à déterminer quels domaines du droit sont impliqués ou réglementent ce comportement. Ils permettent également de définir et d’analyser les stratégies juridiques dans la protection de la science climatique qui peuvent être appliquées par divers intervenants, y compris des scientifiques, des acteurs gouvernementaux et des organismes sans but lucratif dans les différentes branches du gouvernement et à divers ordres de gouvernement.

Grace Nosek est actuellement étudiante au doctorat en droit à l’Université de la Colombie‑Britannique (UBC). Elle étudie comment utiliser le droit afin de protéger la science du changement climatique contre les doutes préfabriqués. Grace est fascinée par le point de rencontre entre le droit et le récit et elle concentre ses travaux de recherche sur la façon dont la loi peut mieux raconter les histoires dans la quête d’une justice sociale et environnementale. Grace est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Rice, d’un baccalauréat en droit (J.D.) de la Harvard Law School et d’une maîtrise en droit de l’Université de la Colombie‑Britannique. Parallèlement à ses études de doctorat, elle est une membre active de la Graduate Law Student Society Executive, de l’Environmental Law Group Executive et de l’University of British Columbia Sustainability Collective, soit un regroupement d’étudiants de l’UBC qui prône la durabilité sur le campus et au-delà. Grace a imaginé une assemblée publique locale sur le climat (Climate Town Hall) à l’UBC, organisée par l’UBC Collective, comme une façon d’engager la communauté universitaire dans la justice climatique. Elle a été à la tête de l’organisation de la première assemblée, laquelle a permis de réunir des centaines d’étudiants, membres du personnel et enseignants afin de trouver des idées de mesures créatives liées au climat.

Pendant ses études à la Harvard Law School, Grace a corédigé un rapport sur la politique en matière de réduction du gaspillage alimentaire causé par l’étiquetage de la date sur les produits alimentaires. Ce rapport a été produit grâce à un partenariat entre la Harvard Food Law and Policy Clinic et le Natural Resources Defense Council. Grace a été sélectionnée par le Business Insider pour faire partie de sa liste des 21 étudiants les plus impressionnants de la Harvard Law School à l’heure actuelle. Après avoir obtenu son diplôme avec distinction de l’Université Harvard, Grace a travaillé au sein du Centre du droit de l’environnement de l’Université de Victoria à titre de boursière Fulbright. Lors de cette année, elle a publié un article faisant une revue des projets gouvernementaux liés au développement des ressources naturelles et sur la mise en œuvre d’un consentement préalable, libre et éclairé au Canada par le biais de traditions juridiques autochtones. Par la suite, elle a obtenu sa maîtrise en droit de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Ses recherches lors de sa maîtrise l’ont amenée à publier un article sur comment les défenseurs du climat peuvent fonder leur litige à la lumière des données des théories psychologiques et de l’encadrement pour faire progresser plus efficacement le mouvement sur le climat. Afin d’enrichir ses travaux de recherche politique, juridique et de défense des droits, Grace a rédigé et publié trois romans ayant pour thème l’environnement, soit la trilogie Ava of the Gaia, dans le cadre d’une série destinée aux jeunes adultes.

  • 21 Juin 2018
    La Fondation Pierre Elliott Trudeau annonce les récipiendaires de ses bourses doctorales 2018 Trois étudiant.e.s francophones en sciences humaines et sociales reçoivent l’appui de la Fondation.